Partagez|

Tu ne désobériras point │#│ MIYA&HIDEAKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#Team Nakano
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Tu ne désobériras point │#│ MIYA&HIDEAKI Mer 24 Fév - 22:51

Le jugement venait d’être rendu, mais il n’y gagnait aucune fierté. À ses yeux, le coupable n’avait pas assez payé ses crimes, mais Hideaki n’avait nullement le droit de faire selon ses sentiments. Et puis, il fallait prendre un peu de recul vis-à-vis des choses : lui qui avait causé plusieurs morts était-il vraiment bien placé pour punir un autre criminel bien plus qu’il ne l’avait été ? Évidemment, la situation n’était plus la même aujourd’hui et le vampire tendait à croire qu’il allait en s’amendant – et d’une certaine manière, juger les mauvais dans ce monde lui permettait de garder ce soupçon de crime qui avait fait la quasi intégralité de sa vie jusqu’à présent.

Il quitta la pièce en premier et descendit de l’estrade, sa robe noire volant derrière lui. Il marcha silencieusement dans les couloirs jusqu’à son bureau, retira sa robe et la déposa sur une chaise en cuir, dans un coin de la pièce. Puis, il se remit au travail. Sa vie n’était ponctuée que par cela : la nourriture et le travail. De temps en temps, il se faisait le loisir d’une escapade avec l’un de ses calices, pour prendre du bon temps, mais c’était devenu bien rare. Akiya était d’une étonnante résistance, et l’emmener se promener était un véritable challenge en soit. Griffonnant sur une feuille où il annotait tous les éléments importants du dossier suivant – une jeune femme agressée par un pervers encore plus sadique que dix vampires – il remarqua qu’il lui manquait l’élément le plus important : la déposition de la victime. Étrange. Il lui manquait rarement ce genre de choses, essentiellement parce qu’il était tellement maniaque et intransigeant que la personne qui aurait fait cette faute risquait de se faire virer. En règle générale, Hideaki organisait ses dossiers seuls, mais il arrivait qu’il laisse le ou la secrétaire de l’instant s’en charger. Erreur en ce cas, vu qu’il manquait au moins la moitié du dossier, ce qui eut le don de l’énerver d’avantage. Déjà qu’il n’était pas de très bonne humeur à la base…

Se levant de sa chaise avec une droiture et un air qui laissait imaginer son état émotionnel – autant dire qu’il ne valait mieux pas se mesurer à lui en ce moment – il sortit de son bureau et se dirigea automatiquement vers celui de sa secrétaire. Une toute jeune femme qu’il avait embauché il y a peu de temps et qui avait semblé faire du bon travail. Semblé. Parce qu’il n’était plus sûr de rien désormais.

« Il manque la déposition de la victime dans le dossier Akizawa. Comment voulez-vous que je fasse mon travail si vous ne faites pas le votre, Ito-san ? »

Il la regardait avec un air sévère, de ses yeux bleus glacials, comme deux pics de glace horriblement pointus. Il ne plaisantait pas, c’était certain.
Revenir en haut Aller en bas

Tu ne désobériras point │#│ MIYA&HIDEAKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» mes créations au point compté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N I G H T • W O R L D :: Ôsaka :: Le Quartier Umeda 梅田-