Partagez|

Transformations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ordre des Vampires
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur http://night-world-harem.forumactif.org
MessageSujet: Transformations Mar 1 Déc - 12:15

La transformation


CHEZ LES VAMPIRES
La transformation d'un humain en vampire est très douloureuse. C'en est parfois si douloureux que la morsure reste alors le souvenir le plus précis d'une vie humaine. La personne ressent une sensation de brûlure qui est une véritable torture : c'est le commencement de la transformation. Une ou des morsures mal placées rend le processus encore plus douloureux et long, voilà pourquoi les vampires les plus expérimentés sont les plus aptes à créer des nouveaux-nés, car une telle douleur pourrait causer la mort - ou du moins, l'humain souhaitera mourir plutôt que d'avoir à la supporter. De plus, il faut savoir se maîtriser et résister à l'envie du sang pour ne pas vider l'humain du sien.

Le processus de transformation est simple :
• le vampire applique sa morsure sur l'humain, en faisant attention de ne pas le vider complètement de son sang (ce qui entraînerait sa mort).
• le venin circule dans le corps pendant quelques jours. La durée d'une transformation dépend de la dose de venin que le vampire aura inséré dans l'humain (de trois à une semaine environ), et comment il s'écoule jusqu'au cœur. Le venin est absorbé pendant que ce dernier continue de battre.
• les changements physiques conséquents s'effectuent : le corps se guéri et les fluides humains se suppriment petit à petit (sueur, larmes, sang).
• le venin s'insinue ensuite dans les veines, les brûlant et les séchant : c'est le moment le plus douloureux de la transformation.
• le venin se déplace plus lentement que le sang puisqu'il est plus épais. Chaque battement de cœur le pousse à avancer. Voilà pourquoi le processus de changement est lent : le venin passe à travers chaque cellule avant que tout ne soit terminé.
• le cœur cesse finalement de battre et l'humain devient un vampire nouveau-né.

À savoir que :
• si le nouveau-né n'est pas le calice du vampire qui le transforme, la morsure et la quantité de venin est plus importante ; dans le cas contraire, si l'humain est le calice du vampire, il nécessite moins de venin puisque le Lien est suffisant à pousser à la transformation.
• pendant la transformation, le futur vampire n'aura pas besoin de se nourrir.
• le venin d'un vampire permet à celui-ci de s'humidifier les lèvres.
• le sang qui réside encore dans le corps d'un vampire lors de sa transformation s'évacue lentement lors de la première année (les réserves "s'épuisent"). Ensuite, le seul sang présent dans son corps n'est autre que celui qu'il a consommé sur un humain ou un animal.
• il est rare qu'un vampire ne se souvienne pas de cette morsure, peu importe son âge.

/!\ L'autorisation d'un administrateur est nécessaire pour faire évoluer un humain en vampire /!\


CHEZ LES LOUPS GAROUS
Dans la région du Kansai, on est essentiellement loup-garou de naissance. Si la mère est un loup-garou et le père un humain, l'enfant sera forcément un loup-garou (les gênes de la mère étant les plus forts pour la transformation).
Si le père est un loup-garou, l'enfant a 50% de chance d'être un loup-garou.

La transformation s'effectue à l'approche de la puberté, rarement avant. Les jeunes loups sont immédiatement pris en charge par les autres membres de la meute, et notamment l'Alpha qui sera un exemple à suivre et à respecter.

Lors de la transformation, le poids de l'humain augmente de 100% et la taille de 25% (ainsi, un individu de 1,80 m et de 75 kg deviendra un loup-garou de 2,25 m et de 150 kg).
Pendant cette puberté et les premiers mois après la transformation, les jeunes loups-garous gagnent en musculature humaine ainsi qu'en taille. Ils sont reconnaissables souvent grâce à leur physique d'acier.

La première transformation :
• Elle s'effectue en règle générale une nuit de pleine lune - instant plus favorable - et au début de la puberté.
• Le futur loup-garou ressentira, pendant plusieurs jours avant la transformation, une migraine intense et des douleurs musculaires, qui le feront parfois beaucoup souffrir.
• La veille de la transformation, il aura une température corporelle très élevée et une grosse fièvre - c'est généralement à cet instant qu'il est pris en charge par les membres femelles de la meute.
• Le premier jour de la transformation est un calvaire pour le jeune homme, qui ne pourra pas se sustenter. Il devra faire face à une évolution intensifiée de son corps très douloureuse : son organisme change, ses os se solidifient et sa musculature devient plus imposante. Il est arrivé que quelques fois, un jeune enfant ne supporte pas la transformation et en meurt.
Lors de ce premier jour, il est principalement pris en charge par les mâles du clan qui l'encadrent et l'empêchent de s'enfuir, au risque de faire des dégâts dans la panique. Ils lui permettent d'accepter la transformation.
• Les deux jours suivants celle-ci, le jeune loup-garou devra prendre du repos et des forces, avant d'effectuer la prochaine transformation. Il ressent beaucoup d'impatience et de désir de redevenir loup.
• Les semaines qui suivent, le jeune loup-garou est autorisé à sortir en compagnie du clan, qui lui apprend à se maîtriser et, surtout, à contrôler les transformations.

En règle générale, le loup-garou devient accompli de deux à six mois après sa première transformation.


LES CALICES ET LEUR LIEN
Cela passe par la morsure et par le sang que boit le vampire.
Si un vampire veut faire d’un être son calice, il doit respecter les règles suivantes :

• Pour créer le Lien, il doit mordre la veine jugulaire UNIQUEMENT,
• La première morsure qui visera à boire du sang de l'humain doit être faite durant l'acte sexuel,
• Durant les premières 24 heures, le vampire doit mordre son futur calice toutes les deux heures tout en le possédant. À lui de faire attention de ne prendre que peu de sang, au risque de tuer son futur calice...,
• Durant les trois jours qui suivent la première étape, le vampire ne doit mordre son calice qu’une fois par jour, mais en buvant plus de sang (et toujours en le possédant),
• Au bout d’une semaine, le Lien est définitif et ne sera rompu qu’au décès du vampire ou du calice.

Au quotidien, le vampire ne doit pas boire plus d’un quart de litre à chaque morsure, et moins si elles ont lieu toutes les deux heures.

Le ressenti du calice :
Dès la première morsure, le futur calice ressent déjà une dépendance au vampire. Il va ressentir une souffrance légère, physique et mentale, lorsque le vampire ne le mord pas ou lorsqu’il n’est pas près de lui.
L’envie et le besoin d’être mordu commencent à naître et, durant les trois premiers jours, cette envie et ce besoin ne vont faire qu’amplifier et pousser le calice à accueillir la morsure et le vampire en lui avec impatience.
La souffrance et la douleur en cas de séparation sont amplifiées durant ces trois jours.
Lorsque le Lien est définitif, la dépendance est moins douloureuse et le Calice peut faire ses occupations - mais il a besoin de retrouver son maître au moins deux heures durant vingt-quatre heures.
Le Lien ne fait que renforcer le plaisir ressenti durant la morsure et durant l’acte sexuel.
Si son maître vient à mourir avant lui, le calice ressentira alors une grande souffrance, qui peut le mener à la mort.

Le ressenti du vampire :
Le vampire ne ressent pas la même dépendance, du moins, elle est beaucoup moins puissante pour lui et moins douloureuse – sauf s’il s’agit de son âme-sœur. Cependant, il développe l’instinct de possession et de protection. Pour un vampire, il est intolérable que son calice soit touché ou mordu par quelqu’un d’autre intimement. Si un autre vampire ose cela, le maître du calice va alors ressentir par le Lien comme un signal d’alarme dans son être, créant un sifflement insupportable dans son esprit. La perte du calice – par exemple s’il meurt – ne fera pas autant souffrir le vampire (sauf s'il s'agissait de son âme-sœur) et il ne peut pas en mourir.

Le Lien amène souvent la venue de sentiments tendres, dans un sens ou un l’autre ou de manière réciproque, d’où le fait que le calice soit très souvent celui que le vampire a pour amant. Ce Lien est souvent caractérisé par un objet - tel qu'un bijou - que le vampire aura offert au calice et qu'il ne devra jamais retirer.
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas

Transformations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Transformations.
» petite transformation d'un prédéfini (sans qu'il soit le personnage joueur)
» [Magie] Magie de Transformation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N I G H T • W O R L D :: Administration :: Guide pratique-