Partagez|

Kudo Isamu - When the ice meets the fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
En savoir +



MessageSujet: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Jeu 24 Déc - 1:27

feat Huang Zi Tao
Kudo Isamu

Présentation



# Nom : Mon nom de famille est Kudo (工藤) et signifie potier. Il a principalement deux origines géographiques, dans la région de Izu et dans le nord-est du Japon.
# Prénom : Mes parents m'ont donné le prénom de Isamu (勇). Vu sa signification, ils souhaitaient que je sois énergique et brave. A présent je peux dire qu'ils y sont parvenus.
# Date et lieu de naissance : Je suis né le 27 juillet 1870 à Osaka, dans le Kansai.
# Âge : Bien que j'ai l'apparence d'un jeune homme de 22 ans, j'ai 146 années à mon compteur.
# Orientation sexuelle : Je me trouve être pansexuel.
# Statut marital : Je ne suis le vampire de personne même si mon cœur n'est rempli que de Lilith.
# Qualités : Téméraire • Puissant • Indépendant • Passionné • Confiant
# Défauts : Insubordonné • Mesquin • Suffisant • Colérique • Impatient
# Taille : Je mesure un mètre quatre-vingt-cinq, ce qui me fait peu passer inaperçu, bien qu'avec les nouvelles générations, il y aient quelques spécimens aussi grands que je ne le suis.
# Poids : A ma mort, j'étais un peu plus gros. Mon poids s'est stabilisé à soixante-quatre kilos.
# Groupe : J'appartiens à mon propre clan, Kudo.
# Métier : Game designer. Il faut bien gagner sa vie et il s'avère que j'ai tout ce qu'il faut pour en être un bon.
# Ambition : Pouvoir absolu sur le monde
N9NE

Le look



• Sa passion dévorante pour Lilith est sans limite. Il l'a dans la peau et dans les tripes, mais ce qui lui plaît surtout c'est qu'elle reste la vampire inaccessible, libre de toute contrainte et impitoyable. Il l'idolâtre à un tel point qu'il l'a toujours considéré comme un modèle. Son seul regret est qu'il aurait bien voulu que ce soit elle qui lui fasse le don de l'immortalité. • Encore une chose sans limite, sa haine à l'encontre de Hideaki, cet usurpateur qui n'a jamais rien eu dans le pantalon et qui s'est empressé d'aller faire ami-ami avec ces sales clebs. Sa cuisante défaite fasse à lui a laissé une marque que Isamu compte bien rendre au centuple. • S'il se met à sourire, c'est très mauvais signe. S'il se met à rire, vous êtes morts. • Isamu ne supporte pas l'odeur de ces chiens déguisés en loup, le rendant capable de les détecter de très loin. Si l'odeur persiste trop alors il choisit de faire disparaître sa source. • Sa peau est immaculée. Pas la moindre marque. Il y fait particulièrement attention, si bien que la sanction peut être mortelle si une impudent a le malheur de l'entailler. Il ne laisse pas n'importe qui le toucher non plus. • Sa plus grande crainte est de crever avant d'être parvenu à son but. • Isamu n'a pas beaucoup changé en apparence de celui qu'il était avant de devenir un vampire, si ce n'est  l'apparition des attributs qui vont avec cette espèce. On le repérait de loin à cause de sa grande taille et de son regard dur, aussi aiguisé qu'une véritable lame. Il n'a jamais eu les traits typiquement japonais, certains se montraient méfiants. • C'est un redoutable combattant, surtout au sabre. D'ailleurs, il possède une sacrée collection d'armes qu'il se plaît à amasser, quitte à se rendre dans d'autres pays afin de les récupérer. Néanmoins, il se sert d'armes à feu afin de faire passer ses éventuels réglages de compte pour une histoire entre humains. • Avant de tomber malade, il étudiait pour devenir médecin. • Toujours tiré à quatre épingles, Isamu prend toujours le temps de choisir ses tenues, bien qu'elles soient toutes étudiées afin qu'il puisse facilement se défendre si besoin. • Dans son harem, hommes et femmes sont réunis. Il en limite le nombre car il ne veut pas que trop dépendent de lui. Mais ce sont toujours des personnes qui ont quelque chose en plus, qui ne sont pas toutes lisses. Il ne leur accorde en général que le minimum d'intérêt, même s'il y a dans le lot des exceptions. Comme n'importe quel autre vampire, il ne supporte pas que l'on touche à ce qui lui appartient. Les rares fois où cela est arrivé, calice et voleur l'ont payé de leur vie. Le seul moyen pour l'un d'eux de partir est qu'il se lasse et qu'il décide de rompre le lien. • Son travail n'est qu'un moyen de donner le change par rapport au pacte, il n'est ni indispensable ni spécialement intéressant. Néanmoins, étant du genre perfectionniste, il le fait parfaitement et cela lui a valu de s'être fait un nom dans le milieu.

Le psycho



Isamu est l'incarnation du vampire froid, dangereux, cruel et vaniteux. Il n'y a pas grand chose qui compte à ses yeux, si ce n'est se placer tout en haut afin de reprendre la direction de la ville et de revenir à l'ancien temps. Il n'a confiance en personne, même plus en Lilith que le départ a laissé désemparé et révolté. Le japonais n'a pas froid aux yeux, sait ce qu'il veut et prendra le temps qu'il faudra pour réussir. Son impatience lui a joué des tours et il n'est pas prêt à se faire avoir une seconde fois en affrontant ouvertement Hideaki, même si son côté colérique ne joue pas toujours en sa faveur. Il est de ceux qui peuvent avancer sans réfléchir une fois qu'ils ont décidé quelque chose. Son indépendance depuis cinquante ans lui a permis de comprendre qu'il aimait diriger, n'avoir personne au-dessus de lui et de ne pas rendre de compte. Lorsqu'il pose son regard dur sur quelqu'un, c'est difficile de savoir s'il veut tuer ou bien s'il n'en a au contraire rien à faire. Téméraire, il n'hésite pas une seule seconde à foncer dans le tas. Sa grande confiance en lui n'est pas toujours un avantage, bien qu'elle séduise. Il n'est pas dénué de charisme et sait trouver les bons mots lorsque c'est nécessaire. Sa mesquinerie n'a d'égale que sa condescendance. Seuls les vampires sont dignes d'intérêt à ses yeux, et encore, une minorité parmi eux.

Même si enfant il était du genre effacé et timide, en grandissant son caractère de feu s'est affirmé. Isamu n'est pas le genre de personne qui n'est pas capable d'apprendre de ses erreurs, de violentes claques sont nécessaires pour le faire réfléchir et appréhender les choses autrement. Il sait s'adapter, évoluer, se montre plein de ressources. Son entêtement n'est pas une légende non plus, encore pire quand il estime avoir raison, ce qui arrive très souvent. Le noctambule ne supporte aucune autorité, il est revanchard, rancunier et épris de liberté, de puissance. Il n'éprouve aucun scrupule à tuer les faibles. A ses yeux, seule la loi du plus fort prime. Il sait se montrer rusé, bien que la stratégie en finesse ne soit pas encore très employée. Son coté passionné ressort lorsqu'il aborde des sujets auxquels il tient. Il est persévérant, son ambition s'est révélée avec le départ de son modèle. Le pacte est une hérésie à ses yeux, il joue la comédie du type qui est rentré dans le rang, mais a conscience que son coup d'éclat contre Hideaki a fait qu'il a été catalogué comme dangereux par les autres.

Ses colères sont destructrices, le rendant encore plus dangereux qu'il ne peut l'être en temps normal. Il est difficile de déterminer à quoi il peut bien penser. Isamu n'est pas quelqu'un de négligé, il n'est pas non plus capable de réellement se détendre lorsqu'il est en compagnie de quelqu'un. La solitude et lui, une grande histoire. Elle n'est pas du tout un poids, au contraire, il en a besoin. Puis, il n'est pas question qu'il s'abaisse à côtoyer le petit peuple. Par prudence, il garde un œil sur tout le monde, même les humains. Il sait que ces derniers cherchent un moyen de reprendre le dessus sur eux et qu'ils ne cesseront pas avant d'avoir trouvé. Il n'a pas besoin de séduire, son côté mystérieux et inaccessible font le travail à sa place. Il sait qu'il plaît, l'assume et en profite, son intérêt se portant sur tous les genres. Il prend soin dans la mesure du possible des calices de son harem qui ne sont pas très nombreux pour le moment. Il s'avère également être piquant, blessant même, il attaque sur les points faibles, enfin, uniquement s'il a décidé de parler. Il ne fait rien par obligation et ce n'est que parce qu'il s'agit d'un point de sa stratégie qu'il consent à se plier en apparence au pacte.

Le passé



Je suis né au début de la célèbre ère Meiji qui propulsa le pays en une nouvelle nation industrialisée et puissante. Les réformes s'enchaînaient, car tout le monde redoutait que le retard accumulé par rapports aux autres nations ne se retourne contre notre nation et que d'autres se décident à nous envahir. Je n'ai pas connu l'époque glorieuse des samurais et de tous ses conflits qui font de nos jours rêver les plus jeunes. Peu de temps après ma naissance, la classe guerrière se fit retirer ses privilèges, le port du sabre fut interdit et les domaines jusqu'alors réservés aux seigneurs furent repris afin de former des municipalités et des préfectures. L'école fut rendue obligatoire, je me suis retrouvé à être dans les premiers à pouvoir en profiter. J'étais à l'époque un enfant timide, chétif et mon physique ne correspondait pas vraiment aux critères du japonais. Ma vie était plutôt simple, tranquille, je ne manquais de rien grâce à la fortune et au travail de mon père. J'ai vécu tous les grands changements, l'ouverture des frontières, la monnaie unique, l'arrivée d'étrangers et de leurs connaissances. De mon côté, je n'aspirais qu'à suivre la voie de mon père en devenant médecin. Mes résultats se devaient d'être brillants, je n'ai jamais supporté l'échec.

A aucun moment, je n'avais imaginé ce qu'il se déroulait dans l'ombre. Je ne croyais pas non plus à la magie ou bien à l'existence des yokais ou autres créatures surnaturelles. J'étais, comme tout autre, bien trop concentré sur mon ambition, servir le pays et le rendre meilleur. Je n'avais pas non plus une seule fois pensé que, à trop vouloir soigner les autres, je tomberais malade. Malgré les efforts de mon père, les miens, ceux de nos pairs, la maladie que j'avais contracté n'avait pas encore d'antidote. En moins d'un an, elle m'avait presque emporté. La frustration, la peur, me vrillaient les entrailles. Je ne voulais pas mourir, pas maintenant, pas à vingt-deux ans. Un sentiment de profonde injustice s'empara également de moi, je n'avais pas mérité celle souffrance, cette fin. Alors que je croyais pousser mon dernier souffle, ce fut-là que je remarquais ces deux prunelles rougeoyantes dans le noir qui me fixaient. Je n'avais pas la capacité de crier ou de fuir, rendu trop faible par ma douce agonie. J'ai pensé que, peut-être, mon trépas ne serait pas aussi long que je le pensais. La forme finit par faire deux pas en avant, je pus enfin la distinguer. Elle se pencha vers moi et murmura « Pas encore, Isamu. Pas ce soir. » Je perdis connaissance ensuite, convaincu que j'avais rendu l'âme à présent. J'étais loin du compte.

Il n'existe rien de plus douloureux que la transformation d'un humain en vampire. J'avais résisté quelques jours supplémentaires à celui que je croyais être le dernier. La morsure m'avait fait mal, mais elle n'était rien, comparée à la suite. Ce fut durant cette période que j'obtins certaines explications. La première était que, si je parvenais à tenir le coup malgré mon état, je deviendrai un vampire à mon tour. L'idée de puissance, les possibilités que cela offrait et ne plus être malade suffirent à me convaincre de ne pas baisser les bras. Une semaine, c'est le temps qu'il fallut à mon corps pour effectuer des changements majeurs et mon cœur de s'arrêter. J'étais déjà fort en tant que nouveau-né, j'aimais le sang et ne cherchais que le carnage. Celui qui m'avait fait ce don ne souhaitait pas trop pour autant que je fus lâché ainsi dans la nature. Ce fut ainsi que je me suis retrouvé à intégrer le puissant clan Nakano, dirigé d'une main de maître par une vampiresse qui me subjugua dès que je la vis, Lilith, notre mère à tous. Elle détrôna même dans mon cœur le lien que j'avais bien pu construire avec celui qui m'avait mordu. A partir de l'instant où j'ai croisé son regard, j'ai décidé de la suivre sans jamais poser de question. Je voulais la satisfaire, qu'elle soit fière et qu'elle me regarde autrement que comme un semblable très doué. J'étais proche d'elle, pas autant que ce crétin néanmoins. Ah dès que j'ai été mis en présence de Hideaki, j'ai su que jamais l'on ne s'entendrait.

Cette période d'affrontements était plaisante, jamais à mes yeux il n'aurait été question de cesser d'avoir le but de chasser ces maudits chiens de cette ville. Lilith n'était pas du genre à faire des compromis, beaucoup de sang coulait, mais ce n'était que celui des faibles incapables de se défendre. Puis, un jour, tout s'écroula. C'était en mille neuf cent cinquante-sept que notre chef disparut sans prévenir. Aucun signe avant-coureur d'une éventuelle décision de quitter la ville, personne n'était au courant de quoi que ce soit. Moi, encore moins que les autres. J'ai vécu ce geste comme une trahison pure et simple. De manière violente, je réalisais encore plus à quel point je n'étais pas aussi proche d'elle que je me le faisais croire. Perdu, je n'ai fait que profiter encore et toujours plus du conflit afin d'épancher ma rancœur. Ces fils de chiens tombaient les uns après les autres sous le tranchant de ma lame. Pourtant, les surprises n'étaient visiblement pas encore terminées puisqu'une autre, et non des moindres, n'allaient pas tarder à être annoncé par cet enfoiré de vampire. Un pacte.

Au début, j'ai pensé que c'était une blague, que j'étais victime d'hallucinations sous une quelconque drogue. Mais c'était belle et bien la réalité. Comment osait-il aller contre les principes de Lilith sous prétexte qu'elle n'avait pas dit où elle allait ? Je n'étais pas le seul à être indigné. La colère m'est montée et je suis allé trouver ce traître qui avaient osé courber l'échine devant ces moins que rien. Bien  trop emporté, j'ai mal joué mon coup et au final, il m'a battu. Il pensait sûrement que ce serait fin de l'histoire, seulement, il n'était pas question que je le soutienne dans cette mascarade ridicule. J'ai décidé de quitter les Nakano, en emportant avec moi d'autres qui, comme moi, n'avaient pas du tout aimé ce revirement de situation. J'ai créé mon propre clan afin de rétablir la belle époque d'antan, même si, pour le moment, je dois faire semblant de suivre la moindre ligne de leur pacte. Dans l'ombre, j'agis, je déplace des pions, je rallie. Il n'est pas question que les percepts de Lilith soient bafoués ainsi. La suprématie des vampires reprendra ses droits et ces chiens seront tués, chassés. Les usurpateurs paieront pour leur traîtrise. Avec mon clan, je sèmerai le chaos dans cette ville et Lilith ne pourra que m'approuver à son retour.

La vraie identité



Bounce
# Âge : Majeur
# Comment avez-vous connu le forum ? Par la fondatrice
# Fréquence de connexion : Quotidienne, sauf exception. Mais je préviendrai dans le sujet des absences dans ce cas.
# Un petit mot sur le forum : Ca fait du bien de revoir du fantastique dans les forums asiatiques.
# Autre chose ? Le clan Kudo va régner sur le monde :face: *rire démoniaque*
©️ Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Kudo Isamu le Dim 3 Jan - 19:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

#Team Nakano
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Jeu 24 Déc - 8:29

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue ♥️ Te voilà enfin, ô grand et digne adversaire :o Je t'attendais !
J'aime déjà beaucoup ta partie "Look" et je te souhaite bon courage pour le reste, ahah xDDD Sache par ailleurs que dans les prédéfinis du forum, il y a un des calices de ton harem :P

OLA AU CLAN NAKANO ! :afro: :face:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
En savoir +



MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Jeu 24 Déc - 20:18

Merciiii ♥

Merci de me l'avoir rappelé, mais j'avais vu, tout comme Isamu a aussi une infant dans les prédéfinis vampire.
Revenir en haut Aller en bas

#Team Nakano
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Sam 26 Déc - 17:16

Ahah pas faux XD
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
En savoir +



MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Ven 1 Jan - 1:08

Meilleurs vœux déjà ♥

Est-ce que je pourrais avoir trois jours de plus pour terminer ma fiche ? Avec les fêtes, j'ai pas avancé autant que je le voulais...
Revenir en haut Aller en bas

#Team Nakano
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Ven 1 Jan - 23:34

Bonne année :D. Oui tu peux sans problème !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
En savoir +



MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Dim 3 Jan - 7:24

Merci :D Elle est finie, j'espère que ça ira.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre des Vampires
avatar
En savoir +


Voir le profil de l'utilisateur http://night-world-harem.forumactif.org
MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire Lun 4 Jan - 22:02


Validation



Bravo, tu es validé !

Mais avant de te lancer dans le RP à grandes enjambées, voici un petit listing des endroits où tu dois passer si tu veux que ton personnage soit correctement intégré dans le forum.

# Le guide pratique, pour retrouver certains détails concernant ton clan/groupe.
# La fiche de liens pour recenser tes relations avec les autres personnages.
# Pour communiquer, il te faut aussi un téléphone !
# Pour compléter ton personnage, n'oublie pas de faire une demande de métier/RP/lien/lieu...

PETIT BONUS :
# N'oublie pas de passer par le flood pour bavarder.
# Poste ton art ou viens jouer !

Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un administrateur, qui te répondra au plus vite.

Ta fiche est un vrai délice ** J'ai hâte de voir ton personnage en action !

Bon jeu !

© Ju de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
En savoir +



MessageSujet: Re: Kudo Isamu - When the ice meets the fire

Revenir en haut Aller en bas

Kudo Isamu - When the ice meets the fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» Entraînement d'Isamu
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N I G H T • W O R L D :: Gestion du personnage :: Fiches d'identité :: Fiches validées-